Publié le 10 février 2020 | par Caroline LV.

‘’1 MINUTE POUR’’…...Comprendre le rôle des élus dans la transition énergétique

Les Assises de la Transition Énergétique se tenaient à Bordeaux la semaine dernière, avec pour thème “Ensemble, cultivons le pouvoir d’agir”.

L’occasion de faire un focus sur le rôle très attendu des élus intercommunaux (présidents de communautés d’agglomération, de communes, urbaines, etc.) et des futurs candidats aux municipales.

Ces derniers devront en effet structurer leur programme autour des enjeux de la  transition : économies d’énergie et énergies renouvelables, économie circulaire ou encore adaptation au changement climatique.

Il n’est donc plus question de verdir son programme mais d’encourager les collectivités et les citoyens afin que nous puissions, ensemble, atteindre l’objectif européen fixé à 32% d’énergies renouvelables en 2030. Si ces enjeux ne sont pas traités durant le mandat 2020-2026, les années suivantes ne permettront pas de rattraper le retard.

Comment accompagner les élus ?

L’ADEME*(Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) a distribué un ‘’kit des actions’’ constitué de 20 fiches afin d’accompagner les collectivités et Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) dans leurs démarches. Il s’agit là de décentraliser les décisions pour laisser la main aux territoires d’organiser ce qui est le plus adapté …à leur territoire.

Le développement des énergies renouvelables dans les territoires

Parmi les leviers d’action pour développer les énergies renouvelables localement, nous avons notamment :

  1. Le patrimoine bâti, pour lequel la rénovation permettrait de fortement réduire la consommation d’énergie
  2. Les compétences de la collectivité en termes d’énergie, comme la possibilité d’offrir à ses citoyens un réseau de chaleur pour les logements municipaux ou les bâtiments publics. C’est d’ailleurs le cas concret d’un des projets que nous venons de clôturer avec succès sur notre plateforme : 1 million d’euros investis par des lumonautes pour un réseau de chaleur alimenté par la géothermie en Ile de France. En savoir plus : https://www.lumo-france.com/projets/geothermie-de-la-marne#informations
  3. Le développement des énergies renouvelables en se servant du territoire local, avec une portée nationale = les projets pour lesquels l’électricité produite va dans le réseau, à destination de tous les citoyens

Force est de constater que les projets qui rassemblent acteurs industriels et citoyens/collectivités sont ceux qui rapportent le plus de suffrage !

Pour 1 € investi par les citoyens dans un projet de production d’énergies renouvelables, il y a 2,5 € de retombées économiques sur le territoire (grâce à la fiscalité, les loyers, les salaires, les prestations et les revenus de l’investissement).

Et sur vos territoires, quelles seront les actions de vos élus en termes de transition énergétique ?

* Créée en 1991, elle est en charge de la mise en œuvre des politiques de protection de l’Environnement, de développement durable et de l’énergie en France. Elle est placée sous l’égide de 3 ministères : Écologie, Énergie et Recherche. 


Plateforme de financement participatif régulée par les autorités françaises

Lumo vous recommande d’être vigilant avant tout investissement. Les investissements comportent un risque d’illiquidité, un risque d’avoir un rendement inférieur aux attentes et un risque de perte totale ou partielle du montant investi. Diversifiez votre épargne, n’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin à court terme et n’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas.